Airbus a testé son taxi volant

      Aucun commentaire sur Airbus a testé son taxi volant

Airbus, bientôt les taxis du futur ?

Airbus a effectué le premier vol d’essai autonome de son aéronef électrique, qui a la particularité de décoller et atterrir à la verticale. Un test qui n’aura duré que 53 secondes. Alors la société Airbus va-t-elle réussir son pari concernant la révolution du transport urbain ?

Même si cela s’est fait avec un peu de retard par rapport aux prévisions annoncées, le concept Adav (Pour : aéronef à décollage et atterrissage verticaux) électrique monoplace, a été tester pour la première fois en vol réel et 100% autonome. C’est la filiale de l’entreprise d’aviation, A3 qui s’en est occupé, et qui l’a ensuite annoncé. Elle a communiqué que son appareil avait réalisé son premier vol en autonomie le 31 janvier 2018. Ce prototype appelé Alpha One, devait à la base être testé en fin 2017.

On reste tout de même assez loin du taxi volant qui est sensé révolutionner le transport urbain du futur. Le vol n’a duré que l’espace de 53 secondes, juste pour un décollage à la vertical sur 5 mètres de haut. A3 l’a ensuite fait voler une deuxième fois le lendemain.

Mais il faut tout de même souligné qu’Airbus n’a eu l’idée de ce projet il n’y a que deux années de cela. Le test d’un prototype en ci peu de temps reste tout de même une belle prouesse.

 

On en sait désormais un peu plus

Ce test de décollage était aussi le meilleur moyen d’en apprendre un peu plus sur cet aéronef. Il mesure donc 6,2 mètres d’envergure pour 5,7 mètres de long, un poid de 745 kg et une hauteur de 2,8 mètres.

A3 en a aussi profité pour annoncer l’arrivée d’un nouveau fournisseur de moteurs électriques du Vahana (qui est le nom du projet), MAGicALL.

La prochaine étape du projet consistera à tester en vol le processus de transition des moteurs basculants afin de réussir à passer de la verticale à l’horizontale.

 

 

Uber et Boeing aussi dans la course

Cela fait depuis l’année dernière qu’A3 travaille sur ce projet de taxi volant du futur. Cette dernière vient de publier une série de clichés dévoilant les prototypes en cours d’assemblage et a annoncé que d’autres essais auront lieu au cours de l’année. La version finale de l’appareil est, quant à elle, espérer pour 2020.

Une date qui verra la concurrence devenir rude, car c’est à la même période qu’Uber et Boeing vont arriver sur le marché des “avions autonomes”. En effet, Uber a signé il y a peu, un partenariat avec la NASA afin d’œuvrer sur les plans d’un taxi autonome volant. Et quant à Boeing, le groupe a récemment fait l’acquisition d’Aurora Flight Sciences, qui est une entreprise spécialisé elle aussi dans les avions autonomes.

De quoi promettre une concurrence féroce sur le marché des transports urbains futuristes.

 

About Ilianna

Je suis Ilianna et je viens de Nantes. J’ai effectuer des études de journalisme et je souhaite maintenant écrire moi-même des articles sur des faits divers et variés toutes catégories confondues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *